Michel VALETTE-ROSSI - Psychologue Hypnothérapeute EMDR - Lyon - Addictologue - Psychologue hypnose - EMDR Lyon

Hypnothérapeute Lyon

Ma formation en Hypnose/Hypnothérapie

J'ai suivi plusieurs formations en hypnose et Hypnothérapie à Lyon et ailleurs :

IMEL (Institut Milton ERICKSON de Lyon, affilié à la C.F.H.T.B.) en 2006. En outre je suis détenteur du CHC (certificat d'hypnose clinique) délivrée par la C.F.H.T.B. (confédération française d'hypnose et thérapies brèves), seule reconnue en France (avec l' I.F.H. ), et  validant 300 heures minimum. 
I.S.H.C. (Institut Sakti D'Hypnose clinique - Paris), sous la direction de Djayabala VARMA. - D.U. d'Hypnothérapie, (Université de Dijon) sous la direction d'Antoine BIOY.
I.F.H. (Institut Français d'Hypnose - Paris).

Depuis, toujours dans un souci de professionnalisation, je suis régulièrement des formations, stages, séminaires,  et autres congrès partout (France, Suisse, Belgique) où ceux-ci sont susceptibles de m'apporter de nouvelles techniques, d'autres compréhensions, afin de toujours élargir mon champ de compétences et pouvoir répondre de manière plus appropriée aux attentes conscientes et inconscientes des patients. 

En outre, je suis également régulièrement supervisé. 

Enfin, je suis également Superviseur et  formateur en Hypnose et Hypnothérapie dans différentes structures (Université, IMEL, etc.) et suis susceptible de me déplacer en France selon les demandes. 

L'hypnothérapie multiréférentielle® que j'ai déposée à l'INPI

L’ Hypnothérapie multiréférentielle®, au titre d'une pratique psychothérapique, est une méthode réglée de traitement psychologique, une méthode thérapeutique psychologique des troubles psychiques et psychosomatiques, ainsi que des formes diverses d'inadaptation, sur fond de relation thérapeute-malade, utilisant l'hypnose dans ses différents modes opératoires.

L’hypnothérapie multiréférentielle®, emprunte à différents concepts (TCC, Psychanalyse, TCM, EMDR…). En outre, elle en accroit la pertinence, en particulier celle des approches TCC*,  qu’elle vient croiser , et contient en son sein les MAH®.      

*L’hypnose accroît la pertinence des approches TCC (THIOLY, F., LANDRY, M., KIRSCH, I., 1996, HOLLANDER, B., JENSEN, M.,  etc.) « donc », de l’EMDR (3ème vague). 

L'idée que l'on s'en fait

Depuis son implantation en France, depuis son origine, l’hypnose n’a cessé d’éveiller des curiosités, voire des craintes, souvent fondées sur des représentations véhiculées par des formes « d’hypnose spectacle » (bateleurs de foire, télévision, etc.), où il semble que le sujet hypnotisé perdre connaissance, faisant craindre ainsi des risques de manipulation et autres prises de pouvoir exercées par l’hypnotiseur sur l’hypnotisé.

Ce n'est assurément pas cette forme d'hypnose que je pratique, d'ailleurs, en serais-je même capable ?!

Alors de quelle hypnose parlons-nous ? Et sous quel titre s'emploie t-elle ?  En association  avec quel statut professionnel soignant lui préexistant ?

Hypnothérapeute, hypnotiseur, hypnologue, hypnopraticien, hypnocoach  ?!

Depuis la réglementation du titre de Psychothérapeute (cf. onglet "les psys - s'y retrouver"), un certain nombre de personnes n'ont plus pu faire usage du titre de Psychothérapeute, désormais, donc, protégé par des statuts.

Du coup, on a vu exploser, presque du jour au lendemain,  nombre de praticiens utilisant l'hypnose, ainsi que le nombre de centres de formations à l'Hypnose un peu partout en France.

Il suffit de taper "hypnose Lyon" ou "hypnothérapeute Lyon", pour s'en convaincre. De nouvelles appellations apparaissent encore : hypnologue, hypnopraticien, etc.

Là aussi, comment s'y retrouver pour le quidam désireux de faire appel à l'hypnose, d'en faire le choix devrait-on dire ?  La question est d'ailleurs davantage là, que d'y croire ou de ne pas y croire, puisque un certain nombre d'études en ont démontré l'efficacité. Il serait tout aussi curieux de dire, "je ne crois pas à la pluie", puisque, selon, elle s'impose à nous !

Pour ma part, je me reconnais dans le titre d'Hypnothérapeute, lequel est une association d'hypnos (sommeil en grec) et thérapeute, θεραπευτής therapeutếs serviteur, donc, en grec. 

Hypnos, certes, mais pas au sens où l'on peut l'entendre, puisque l'hypnose, ça n'est justement pas dormir. En effet, en hypnose, l'activité électrique (électroencéphalogramme)  du cerveau est ralentie, pour se situer dans une fourchette allant des ondes Alpha de 8 à 12 Hz/mn, jusqu'aux ondes Thêta 5 à 7Hz/mn, pour une hypnose profonde. En deçà, il s'agit du sommeil. 

Quant à thérapeute, assurément, au service du mieux être des patients, mais dans un travail de collaboration psychothérapique, un peu comme deux scientifiques qui s’attellent à résoudre un problème, une énigme, et dès lors, toute sortie du tunnel devient possible.


Comment cela se passe ?

En tant qu'hypnothérapeute, à Lyon, avant de réaliser une séance d'hypnose, je reçois déjà la personne au moins une fois, afin d'étudier avec elle sa demande et en particulier ce qu'elle attend de l'hypnose, et, le cas échéant, le déroulement envisagé des séances, sachant que pour une personne ne souhaitant que des séances d'hypnose, dans le cadre d'un "cycle" de séances (50 mn ou 1H30), déterminé, celles-ci sont généralement espacées de deux à trois/quatre semaines. Selon, la première séance peut déjà laisser place à une expérience d'hypnose. 

Pour des personnes venant de loin et/ou pour certaines problématiques, communiquées téléphoniquement ou via le formulaire de contact, il est possible de prévoir 2 ou 3 heures d'affilée, en particulier pour Hypnose et phobie, ou hypnose et tabac.  

Enfin, parfois, l'hypnose en tant que telle n'est pas appropriée et il convient alors de passer sur un registre de "thérapie verbale".

Types d'Hypnose utilisés

Du fait, d'une part de mes formations, et d'autre part, des demandes des patients, j'utilise des formes diverses et variées d' hypnose. J'utilise souvent l'hypnose transversalement à d'autres approches : TCC, hypnoanalyse, TCM/EFT, mouvements alternatifs (EMDR, etc.). Cela a pour effet d'en décupler l'efficacité. 

L'hypnose associée aux mouvements alternatifs (EMDR, MAH®, etc.), qu'il soient oculaires, kinesthésiques, ou auditifs, et/ou à la thérapie du champ mental (TCM/EFT), est particulièrement efficace dans le traitement de tous traumatismes, de quelque nature qu'ils soient.

De la même manière, je combine Hypnose, mouvements alternatifs et TCC (thérapies comportementales et cognitives), pour traiter des phobies. En règle générales, pour des phobies simples ou spécifiques (avion, araignée, ascenseur, etc.), deux séances d' 1H30 suffisent. Il n'est pas rare que j'utilise l'hypnoanalyse pour remonter aux causes, parfois plus profondes de l'installation d'une phobie. 

A certains moments, un type prévaut par rapport à un autre. Autrement dit : le bon outil, avec la bonne personne personne, au bon moment !

Hypnose et tabac

J'ai un certain nombre de demandes par rapport à "hypnose et sevrage tabagique", "hypnose et arrêter de fumer", "hypnose et tabac"...bref, l'hypnose pour en finir avec le tabac !

Pour quelqu'un vraiment motivé par l'arrêt, une séance, peut suffire, parfois un peu plus, trois à cinq. 

Mais si ça ne marche pas, en dépit même de  sa combinaison avec d'autres approches, qui peuvent trouver utilement leur place (substitution nicotinique, cigarette électronique, MAH TCC, EMDR, etc.) alors, peut-être y a t-il un travail préalable de ciblage de la(es) fonction(s) psychologique(s) du tabac (contre l'anxiété et/ou la dépression, gestion des émotions de type frustration/colère, stress/anxiété, etc.) et de sa(leur) compréhension/résolution/déplacement avant d'envisager le détachement définitif. 

Je vous invite à ouvrir les sous onglets, afin d'avoir de plus amples information sur l'Hypnose.  

Hypnose Lyon. Hypnothérapeute Lyon

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint